Le contrôle non destructif... Pour préserver notre patrimoine !

Essai de traction

L’essai de traction permet de mesurer, sur site, la résistance à l’arrachement d’un matériau.
Dynamomètre
Dynamomètre

PRINCIPE DE LA METHODE

L’essai de traction, appelé également essai d’arrachement, permet d’estimer la capacité à l’arrachement d’un matériau, lorsque ce dernier est soumis à une sollicitation uniaxiale.

Le principe de l’essai consiste à exercer progressivement une traction directe, perpendiculaire à la surface du matériau et à mesurer, à l’aide d’un dynamomètre, la pression de rupture de ce dernier.

La traction peut être appliquée sur une pastille rigide, collée à la surface du matériau. C’est le protocole utilisé, par exemple, pour déterminer l’adhérence entre plusieurs couches de matériaux. Elle peut également être exercée sur une tige préalablement scellé au matériau. Dans ce cas, c’est la capacité d’ancrage à la rupture qui est mesurée.

Mise en œuvre sur site

La traction appliquée sur le matériau et mesurée à l’aide d’un dynamomètre est augmentée progressivement jusqu’au point de rupture.

Mise en œuvre sur site d'un essai de traction
Mise en œuvre sur site d'un essai de traction

Documents résultants

  • Feuilles d’essais

Les résultats sont consignés sur une feuille d’essai.

Fiche résultat d'un essais de traction
Fiche résultat d'un essais de traction

Derniers projets